Bookliseuse

Voici l'adresse de mon nouveau blog http://bookliseuse.com/

dimanche 28 février 2016

Serre-moi fort


« Serre-moi fort. » Cela pourrait ressembler à un appel au secours.
Du jeune Nick, tout d’abord. Victime collatérale de la disparition inexpliquée de sa sœur, contraint de vivre dans un foyer brisé et entre deux parents totalement obsédés par leur quête de vérité. Il aimerait tant que sa mère le prenne dans ses bras…
D’Adam Gibson, ensuite. Policier chargé de diriger l’équipe qui enquête sur la découverte d’un effroyable charnier dans l’Alabama, il doit identifier les victimes – toutes des femmes – et tenter de remonter jusqu’au tueur, qui a savamment brouillé les pistes. Si Adam parvient à cerner quelques-unes de ses motivations, c’est à peu près tout. Et il prend le risque de trop qui le jette directement dans les bras du tueur. Commence alors entre eux un affrontement psychologique d’une rare violence…
N’entendez-vous pas leur appel désespéré quand tous murmurent : « Serre-moi fort » ?
***************************************
Alors comment résumer ce livre si marquant ? Difficile sans trop vous en dires.
Commençons par les personnages, d'abord il y a Nick, si attachant dans sa souffrance d'être incapable d'aider ses parents à surmonter leurs douleurs après la disparition de sa soeur et d'oublier qu'il y a toujours leur fils  là, en vie qui ne demande qu'à les aider ...
On passe alors à notre héros, l'inspecteur Adam Gibson , qui vient de perdre sa femme emportée par un cancer, père de 2 enfants. Un père incapable de gérer sa souffrance et d'aider ses enfants à surmonter la perte de leur maman.
L'histoire tourne autour de l'enquête de plusieurs disparitions de jeunes filles et  jeunes femmes, et par le meurtre de certaines ... un ou 2 tueurs en série sévissent dans la ville ?


Ce livre m'a énormément marqué, m'a fait plonger dans l'horreur avec nos héros, m'a dérangé même après la dernière page, il restait dans  ma mémoire l'image de certaines scènes comme s'y j'y était en spectateur impuissant..Une grande empathie et tristesse m'a envahie lors de la lecture de certaines scènes.
La fin est plutôt surprenante, je n'aurais pas du tout imaginé cette fin surtout en grande fan de Happy -end que j'avoue être, elle m'a un peu dérangé...

Pour résumer un livre qui ne laissera personne indifférent et vous prendra aux entrailles.

Ma note : 


  • Broché: 384 pages
  • Editeur : Robert Laffont (11 février 2016)
  • Collection : La Bête noire