Bookliseuse

Voici l'adresse de mon nouveau blog http://bookliseuse.com/

dimanche 22 mai 2016

Les infâmes



Freedom Oliver, alcoolique et suicidaire, a passé dix-huit ans à se cacher dans une petite ville de l’Oregon, sous protection du FBI. Hantée par son passé douloureux et la mort brutale de son mari, elle souffre d’avoir abandonné ses deux enfants pour échapper à la vengeance de son beau-frère. En apprenant la disparition de sa fille Rebekah, élevée par un pasteur aux croyances radicales, elle part avec l’énergie du désespoir pour le Kentucky. Après tant d’années à se cacher, quitter l’anonymat c’est laisser à son bourreau l’occasion de la retrouver. Et de se venger.

Entre les paumés magnifiques, les flics indélicats, les dégénérés de sa belle-famille et de dangereux fanatiques religieux, son périple tourne à l’odyssée.
*****************

Freedom, témoin protégée, se cache dans une petite ville paumée, travaillant comme serveuse, et buvant plus que de raison pour oublier le gâchis qu'est sa vie suite à de mauvais choix par le passé ! 
Accusé du meurtre de son mari, puis relâchée, elle a réussi à faire inculper à sa place son pervers de beau-frère Mathew, mais  a du abandonné le droit sur ses de ses 2 enfants, Mason et Rebekah (Ethan et Leila leur vrais prénoms), adoptés alors.

Quand relâché, après 18 ans d'emprisonnement pour un meurtre qu'il n'a pas commit, Mathew décide de retrouver Freedom (alias Vanesse ou Nessa de son vrai prénom) et de se venger.


De son côté, Freedom pense au suicide face à sa misérable vie...C’est alors que sa fille Rebekah disparaît, la suivant depuis de nombreuses années via internet, très inquiète elle décide de partir à sa recherche...


Commence alors une course poursuite avec d'un côté Freedom qui cherche sa fille et  Mathew qui cherche vengeance.

Sur la route on découvre toute la noirceur possible de l'Amérique, la violence, la corruption, une secte de fous, des tueurs nés, une noirceur inimaginable.

Que dire de ce livre ? Pas beaucoup de surprise, beaucoup de violence inutile, un livre qui se lit facilement mais beaucoup de détails inutiles Il ne restera pas longtemps dans ma mémoire...

Ma note :


Éditeur : OMBRES NOIRES (2015)
Nombre de pages : 352