Bookliseuse

Voici l'adresse de mon nouveau blog http://bookliseuse.com/

dimanche 29 mai 2016

Hobboes

La mécanique du monde se dérègle. Les certitudes s'effacent. Pour beaucoup, c'est la fin de l'abondance et de la facilité. Faute de travail et d'avenir, des millions de nouveaux pauvres sont jetés sur les routes à la recherche confuse d'un nouvel espoir, d'un nouveau guide. C'est le temps des faussaires et des menteurs. Le temps des oracles et des sauveurs. Peut-être... Sur la côte du Canada, les habitants d'un petit village de pêcheurs se précipitent dans l'océan du haut des falaises. Dans les bidonvilles mexicains, des illettrés s'expriment dans une langue dont personne ne connaît l'origine. Dans les montagnes du Dakota, une armée de miséreux se rassemble autour d'un inconnu dont certains disent qu'il est un dieu quand d'autres craignent qu'il soit le diable. A l'écart des villes où demeurent ceux qui refusent de comprendre que rien n'est déjà plus comme avant, saints et corrupteurs cherchent désespérément l'enfant prophète qui les départagera. Passif et protégé, le professeur Raphaël Banes l'ignore encore mais ces événements font déjà partie de son destin. Un destin dont il est loin, très loin d'imaginer tous les sacrifices qu'il suppose... Road book, roman d'aventures et de terreur, réflexion sur le devenir des sociétés, drame intime et chemin de rédemption, Hobboes brasse les genres et les références pour dessiner la fresque épique du brusque réenchantement du monde. Au plus fort du chaos naissent les légendes qui forgent l'avenir. Mais pour qu'il y ait des héros, il faut qu'il y ait des monstres et pour qu'il y ait un Graal, il faut qu'il y ait une Souillure. C'est la force de Philippe Cavalier que de laisser son héros en équilibre entre ces deux pôle jusqu'à la dernière page...
*-********************

Un hobbo est par définition une victime de la crise...
L'histoire commence par un suicide collectif dans un village (ils se jettent dans l'océan) ou seuls survivent 4 personnes 3 hommes et une femme, partant chacun dans une direction différente, comme hypnotisés...

On fait connaissance par la suite avec le personnage principal le Professeur Banes Raphael, un homme n'aimant pas les engagements quels qu'ils soient, petit professeur insignifiant, qui va devenir malgré lui un héro ("américain") face à une apocalypse annoncée, se battant contre les chevaliers de l’apocalypse...découvrant un monde qui lui était inconnu alors, un monde de vagabonds (les hobboes), de clans ou seul les plus forts gagnent..Ou une "vérité supérieure se dissimule derrière le réel apparent"
Banes cherche à retrouve un de ses ancien élève, Milton Millicent à la demande de ses nouveaux employeurs la Fondation Fannsborough, celui-ci détenant un livre ou serait inscrit le destin du monde...
Commence alors pour lui une épopée initiatique ou toutes ses convictions vont être mises à mal.


Mon avis est mitigée, n'étant pas fan du tout de ce genre de littérature mais l'histoire reste très intéressante et nous fait réfléchir sur l'état actuel de notre économie et la violence engendrée par la crise.

Ma note :

Éditeur : ANNE CARRIÈRE (2012)
  • Broché: 380 pages